28 Chemin Hermas-Gratton, L'Ange-Gardien, QC J8L 0X9

Téléphone:(819) 410-2929

Avec les bouleversements de plus en plus intenses attribuables au phénomène du réchauffement climatique, de plus en plus de propriétaires d’immeubles envisagent l’avenir différemment en optant pour des solutions de développement durable. Convertir un toit plat en toit vert à moindre coût, sans modifier la structure, c’est possible !

RénoVert reconduit jusqu’en mars 2018

En 2013, le gouvernement du Québec avait annoncé vouloir encourager les citoyens désirant entreprendre des rénovations vertes. La période d’admissibilité au crédit d’impôt RénoVert pour installation d’un toit végétalisé a été prolongée jusqu’au 31 mars 2018.

Les nombreux avantages d’un toit vert

Les avantages de cultiver un petit jardin sur le toit sont innombrables, autant pour les propriétaires que pour l’environnement. Reconnus comme des innovations technologiques, les toits verts permettent notamment de lutter contre l’effet des îlots de chaleur en milieu urbain, et d’améliorer la gestion des eaux de précipitations. Non seulement est-il extrêmement plaisant de profiter de la beauté et de la fraicheur de jardins urbains installés sur des toits, mais ceux-ci contribuent aussi à tendre vers l’autosuffisance alimentaire, en bénéficiant de récoltes de légumes, fruits, fines herbes et plantes à propriétés médicinales.

Des transformations souvent coûteuses

Lorsque l’ensemble des coûts sont considérés pour l’installation d’un toit vert, le montant d’investissement s’avère habituellement considérable, ce qui explique pourquoi jusqu’à présent au Québec, la plupart de ces projets prennent place sur des bâtiments institutionnels ou municipaux.

Néanmoins, il est possible de créer un jardin sur son toit plat à moindre coûts. L’astuce consiste à ne pas effectuer de modifications majeures à la toiture. Il suffit d’installer des bacs de culture sur une terrasse en bois, puis de les retirer l’hiver afin de diminuer la charge sur le toit.

Aperçu des éléments du budget d’aménagement

Vous aurez besoin de budgéter les éléments suivants pour un projet de toit vert abordable : escalier en fer forgé pour faciliter l’accès au toit (environ 7 000 $), bois pour la construction d’une terrasse et le reste de la structure (minimum 6 000 $), main d’œuvre incluant le travail d’un architecte et d’un ingénieur pour préparer un plan et le service d’une grue pour hisser le matériel sur le toit (environ 6 000 $). L’ensemble des dépenses s’élèverait à environ 20 000 $.

Vous devrez obligatoirement obtenir l’aval d’un ingénieur pour valider votre structure, et débourser pour obtenir un permis d’installation de toit vert de votre municipalité.

L’aménagement des jardins

En ce qui concerne l’aménagement des jardins, en vous documentant abondamment à propos des jardins de toits verts, vous devriez pouvoir vous débrouiller pour l’aménager vous-même (et ainsi faire des économies). Entouré de membres de la famille et d’amis, cela pourrait devenir un projet fantastique à réaliser en communauté, en plus de profiter du soleil, de la tranquillité, des récoltes abondantes, et de la superbe vue urbaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *